réserver

Caffè Stern
Un passage aux accents italiens

Un lieu parisien historique aux parfums d'Italie

Stern, ancien atelier de gravure situé au 47 Passage des Panoramas, est depuis 2014 un "café à l'italienne". Ce projet est né de la complicité entre les frères Alajmo et le torréfacteur Gianni Frasi et a été confié pour sa restauration et sa décoration au célèbre designer Philippe Starck. À la carte du déjeuner et du dîner, des classiques de la cuisine italienne revisités et allégés par Max Alajmo, tels que les Spaghetti "alla carbonara" ou le Cappuccino "alla Bolognese".

L'équipe


La cuisine est dirigée par Denis Mattiuzzi, un jeune élève de Max Alajmo, qui a travaillé à ses côtés pendant plus de dix ans, d'abord aux Calandre à Padoue puis au Ristorante Quadri à Venise.  L’équipe en salle, jeune, dynamique et chaleureuse, est dirigée par Giovanni Alajmo, fils de Raffaele. La sélection des vins est confiée au sommelier Gianmarco Martinelli

La carte


Au rythme des saisons, la carte du Caffè Stern exprime la quintessence de la cuisine italienne selon Max Alajmo : “intensément légère et nostalgiquement contemporaine”. Les hôtes ont le choix entre trois menus dégustation de 7 plats, allant des antipasti, pâtes et risottos jusqu’à une sélection de fromages et des desserts, en passant par les viandes et poissons.

L'histoire

Le Caffè Stern est situé dans le Passage des Panoramas, le plus ancien des dix-sept passages couverts parisiens ayant survécu aux grands travaux urbanistiques de Haussmann au milieu du XIXe siècle, alors que la plupart de ces galeries richement décorées disparaissaient pour donner naissance aux premiers grands magasins. Les locaux qui abritent aujourd’hui le Caffè Stern étaient à l'origine un atelier de gravure, ouvert en 1834 par Moïse Stern et Anselme Aumoitte. En 1849, les deux associés louent plusieurs petites boutiques du passage à l'angle de la Galerie des Variétés et de la Galerie Feydeau pour en faire leurs appartements et agrandir les locaux de leur commerce florissant. Moïse Stern reprend ensuite l’affaire à son nom et l’ex-libris de la « Maison Stern » devient alors un grand S où se loge un lion dressé dont la patte antérieure repose sur le monogramme MS aux lettres entrelacées. On le retrouve sur l’enseigne qui trône aujourd’hui encore au-dessus de la porte d’entrée et où figurent deux dates, 1867 et 1889, correspondant aux Médailles d'Or attribuées à Stern lors des Expositions Universelles. En 1890, Moïse Stern associe son fils René à l’entreprise qui prend le nom de « Stern et fils ». Au fil du temps, l’entreprise se transmet de génération en génération, avec toujours cette même volonté de perpétuer les techniques d’impression traditionnelle et le savoir-faire unique de la Maison Stern. Parmi sa prestigieuse clientèle figurent l’Elysée, de nombreuses ambassades, des familles de l’aristocratie internationale, ainsi que diverses grandes entreprises françaises et étrangères qui lui confient l’impression de leurs cartons d’invitation, menus et cartes de visite. En 2008, la Maison Stern quitte le passage des Panoramas et s’installe au 131 rue du Faubourg Saint-Honoré, dans le VIIIe arrondissement. Le 10 juillet 2009, les locaux de la Maison Stern, ses décors et son mobilier sont inscrits au registre des Monuments Historiques de France. En septembre 2014, après deux ans de travaux de restauration, les frères Alajmo ouvrent à nouveau les portes de ce lieu chargé d’histoire. Sous le nom de Caffè Stern, l’atelier renaît avec une nouvelle âme, celle d’un café bistrot italien raffiné, et poursuit, comme son prédécesseur, la même recherche d’excellence. 

Slice 1 Created with Sketch. Slice 1 Created with Sketch.